L’innovation psychiatrique en France

La santé mentale est un enjeu de santé publique. En particulier depuis 2020, où les notions de confinement, de pandémie et de couvre-feu sont réapparues. Isolement, stress ambiant, incertitudes et parfois deuils… Améliorer la santé mentale des Français est une priorité, et pour répondre à cet appel, c’est vers les psychiatres que nous nous tournons.

Le monde de la psychiatrie est l’un des secteurs les plus prometteurs en termes de découvertes et d’innovations dans les vingt années à venir. Selon un rapport de Rand Institute1, le retour sur investissement dans le secteur de la santé mentale est d’environ 37%, ce qui fait de la psychiatrie l’une des disciplines les plus profitables dans le domaine de la santé.

La psychiatrie aujourd’hui en France

Les maladies psychiatriques et la consommation de psychotropes touchent de plus en plus de personnes au fil des années. En 2021, l’assurance maladie enregistre 23.4 milliards d’euros de dépenses remboursés2, ce qui représente 3 milliards de plus qu’en 20183.

La santé mentale est le premier poste de dépense de l’assurance maladie, et ce n’est pas étonnant, quand on prend en compte la situation psychiatrique en France.

La situation psychiatrique en 2021

En France, 1 personne sur 5 est touchée chaque année par un trouble psychique2, par exemple des symptômes dépressifs. Plus de la moitié de la population indique avoir déjà ressenti un trouble ou une souffrance psychique, jusqu’à trois quarts de la population chez les moins de 35 ans. On constate également que le taux de suicide est l’un des plus élevés par rapport aux autres pays européens de développement comparable, avec 13.2 suicides pour 100 000 habitants2.

 

La répartition des psychiatres en France

La densité des psychiatres sur le territoire français est très inégale, alors que certains départements sont très bien fournis, d’autres représentent très clairement des déserts psychiatriques. Par exemple, l’Aude et la Gironde ne possèdent que 9 psychiatres pour 100 000 habitants2.

Malgré que la psychiatrie soit la spécialité qui utilise le plus la téléconsultation, on constate que les médecins généralistes constituent des acteurs de premier rang et jouent un rôle central. Selon un sondage Harris Interactive pour la Mutualité Française2, 59% des médecins généralistes affirment prendre en charge eux-mêmes les patients atteints de troubles psychiques, faute de pouvoir orienter les patients vers une structure adaptée ou un confrère spécialiste.

 

Les innovations en psychiatrie

 

Le secteur psychiatrique est également un champ propice à l’innovation. De nouveaux acteurs, ainsi que d’autres, déjà présents, se mettent en place pour développer les échanges, la formation et les outils afin d’améliorer la prise en charge des patients. Ce secteur a notamment dû se développer suite à la crise liée au Covid-19, qui a été le catalyseur d’une prise de conscience générale quant aux troubles de la santé mentale.

Voyons ensemble quelques projets innovants qui sont apparus cette année.

 

Psytech 2021

À l’origine de la région Île-de-France et de la fondation FondaMental, Psytech est un grand évènement de rencontres qui a pour but de révéler la richesse de l’écosystème francilien et de stimuler l’innovation psychiatrique de cette région. Cet évènement s’adresse aux acteurs scientifiques, économiques, politiques et associatifs, afin de mobiliser des ressources pour mettre en place des dispositifs au service des patients atteints de troubles psychiques.

Une première édition en janvier 2021 abordait de nombreux thèmes porteurs d’innovation psychiatrique :

·       Les plateformes numériques au service des parcours de soins : l’exemple des troubles bipolaires.

·       L’électrophysiologie au service des dépressions sévères.

·       La modulation du fonctionnement intestinal en psychiatrie.

Mais aussi deux outils innovants :

·       Melomind (myBrain Technologies) : un dispositif d’entraînement à la relaxation profonde, fondé sur le neurofeedback et la technique d’électro-encéphalographie non-invasive.

·       Leka (APF France Handicap) : un compagnon robotique pour faciliter l’apprentissage des enfants qui possèdent un trouble du développement.

 

La BOAT

Pour améliorer la prise en charge, la compréhension et la prévention des violences à caractère sexuel, le CHU de Montpellier a mis en place un Centre Ressource pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violences Sexuelles (CRIAVS). Les équipes, constituées de plusieurs psychiatres et psychologues, assurent de nombreuses missions :

  • Recherche.

  • Prévention.

  • Animation.

  • Documentation.

  • Formation.

Pour intervenir plus largement sur ce dernier point, le CRIAVS a mis au point une boite à outils de prévention des violences à caractère sexuel et/ou sexiste en 2010, la BOAT. Cette boite à outils, à destination des professionnels intervenants auprès des enfants de 5 à 18 ans, se présentait alors sous la forme d’une mallette pesant plus de 3kg. Cette année, le CRIAVS innove en dématérialisant la BOAT et en proposant des formations digitales pour les professionnels de santé.

Vous pouvez retrouver le témoignage audio de Mathieu Lacambre, praticien référent du CRIAVS, à propos de cette transition digitale en écoutant son intervention dans le podcast « Never Stop Learning ».

 

Le congrès CFP 2021 à Montpellier

Chaque année, un Congrès Français de Psychiatrie (CFP) est tenu. L’occasion d’organiser de nouvelles conférences, lancer des débats, rencontrer des experts et aborder certaines thématiques. Après un congrès 2020 digital, c’est un CFP « phygital » qui aura lieu. Il sera accessible en ligne ou au Corum de Montpellier, du 1er au 4 décembre 2021.

Cette 13e édition portera sur le thème « Connexions », dans l’espoir de renouer avec des échanges verbaux et non verbaux en présentiel. « Connexions » représente également la volonté d’enrichir la discipline psychiatrique avec l’apport d’autres champs de réflexion scientifique et de recherche. Ainsi, les sciences humaines ainsi que les autres sciences biologiques et médicales pourront apporter leur contribution au développement de l’innovation psychiatrique. Cet enrichissement par des méthodes de pensée variées permettra de développer des nouvelles stratégies et pratiques de soins.

 

Faites appel au cabinet Saint-Luc

 

Nous l’avons vu, le monde de la psychiatrie évolue. Si vous êtes un(e) psychiatre en recherche d’activité, n’hésitez pas à consulter nos annonces ou à nous contacter directement. Nous serions ravis de vous accompagner dans votre projet !

Sources :

1) :https://www.rand.org/content/dam/rand/pubs/research_reports/RR300/RR325/RAND_RR325.pdf

2) :https://www.mutualite.fr/actualites/les-10-chiffres-cles-de-lobservatoire-2021-sur-la-sante-mentale/

3) :https://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/2020-07_rapport-propositions-pour-2021_assurance-maladie.pdf

4) :https://www.mutualite.fr/content/uploads/2021/06/MF-Sante-Mentale-Observatoire-Juin-2021.pdf

5) :https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/document_sante_mentale_annexes_maquette_pdf._11.08.2020_1_.pdf

6) :https://psytech-idf.org/

7) :https://www.congresfrancaispsychiatrie.org/

Ne manquez aucune annonce !

Recevez régulièrement par email toutes nos dernières annonces.