Quel est le salaire d’un dermatologue ?

Publié le :

Le salaire d'un dermatologue dépend de plusieurs aspects tels que le lieu où il exerce son activité, de ses spécialités, ainsi que de son mode de travail, sans oublier son expérience.

À quoi correspond le métier de dermatologue ?

Le dermatologue est souvent considéré comme un médecin de la peau, mais il possède également une expertise dans les systèmes de traitement des maladies vénériennes. Le domaine de la médecine que cette personne pratique comprend à la fois les problèmes de votre propre corps et les traitements d'entretien pour des choses comme les éruptions d'acné, les symptômes du psoriasis…

salaire d'un dermatologue verifiant un grain de beauté

De quoi s'occupe principalement de dermatologue ?

Le dermatologue est un médecin spécialiste qui s'adresse à tous les types de patients. Il s'occupe principalement des parties de la peau telles que les ongles, les pieds et les cheveux. Mais aussi le dermatologue s'occupe des muqueuses de la cavité buccale, ainsi que les muqueuses des organes reproducteurs masculins et féminins. Grâce à sa connaissance des troubles et des maladies de la peau, il peut en diagnostiquer la ou les causes et traiter les patients en conséquence. Ce professionnel de la santé s'occupe également des cancers qui affectent votre visage ! Parfois, pour des problèmes d'acnés hormonales, le patient peut également se tourner vers un gynécologue. Sage-femme ou gynécologue ? Cela dépend de plusieurs critères.

La vénérologie

Les vénérologues sont des spécialistes du traitement et de la prévention des maladies sexuellement transmissibles. Cela inclut non seulement la syphilis ou l'herpès, mais aussi des choses comme le VIH, qui peut être détecté par des échantillons de sang prélevés dans les veines des patients à leur demande (et souvent après vérification). 

Cela dépend beaucoup du type de maladie que vous recherchez : certaines personnes ne présentent que des symptômes, tandis que d'autres ne sauront jamais qu'elles ont été infectées à moins d'avoir été testées. Il est donc important de discuter ouvertement de toutes les options avant de décider de la meilleure façon de procéder !

La dermatologie esthétique

L'intervention du dermatologue est aussi axée sur les aspects plus esthétiques. Le spécialiste de la peau effectue des traitements au laser et pratique des injections de Botox, qui ne sont généralement pas remboursées par les organismes de sécurité sociale. Elles restent alors coûteuses pour les patients qui doivent les renouveler régulièrement en fonction de leurs besoins. Le dermatologue peut aider à traiter les cicatrices, les crêtes et les marques laissées par les éruptions d'acné, la pousse de la barbe (hirsutisme), les grains de beauté/verrues qui peuvent être cancéreux en raison de leur emplacement sur une zone facilement accessible comme le visage. Les poils indésirables peuvent être éradiqués, comme ceux qui apparaissent naturellement pendant la ménopause, lorsque les niveaux d'œstrogènes diminuent considérablement. Certaines rides, grains de beauté et taches de rousseur pourront être enlevés en fonction de la gêne occasionnée.

Comment devenir dermatologue ?

Le parcours pour devenir dermatologue n'est pas différent de celui de tout autre spécialiste médical et se compose de trois étapes : un cursus universitaire en sciences, une formation pratique dans divers hôpitaux au Canada ou à l'étranger (selon l'établissement).

salaire d'un dermatologue

Le premier cycle concerne les connaissances générales que tout futur médecin doit connaître. Le second cycle vient compléter ce socle et aboutit au passage de l'examen de Licence (ECN). Après avoir passé ces deux examens avec succès, on pourra choisir entre trois possibilités : la dermatologie ou la vénérologie selon sa préférence ; mais avant de prendre une telle décision, il est important d'avoir été éduqué sur tous les aspects de la question afin de ne pas faire un choix hâtif sans bien peser les conséquences ! La durée moyenne d'études et de travail est d'environ 10 ans. Le salaire du dermatologue est aussi important, car il est lié au nombre d'années d'études, sans oublier la charge de travail et de la complexité du métier de dermatologue.

En général, le salaire horaire d'un dermatologue dépend du type de consultation. Une consultation de base coûte au patient environ 50 €, sans compter les remboursements de la sécurité sociale.

Dermatologue libéral ou dermatologue en centre hospitalier ?

Le dermatologue libéral

Un dermatologue libéral travaillera pour son compte et non plus au sein d'une institution comme les autres médecins. Il pratiquera donc ses tarifs privés. Les coûts d'une carrière varient en fonction de l'augmentation de l'expérience.  Il est difficile d'établir une estimation, car de nombreux facteurs doivent être pris en considération : le secteur, l'emplacement et la taille, ainsi que la réputation publique, entre autres, mais aussi le type de cabinet de dermatologie ou de chirurgie esthétique pratiquée, qui affecte également les prix. Cependant, au niveau débutant, un dermatologue junior gagne approximativement 3 500 € par mois. En milieu de carrière, ce salaire passe à 6 300 euros pour une personne ayant 10 à 20 ans d'expérience et jusqu'à 15 000 euros par la suite si elle travaille toujours en tant que dermatologue expérimenté en France.

Quel type de salaire votre pays accorde-t-il à ses médecins ? 

La facturation du dermatologue dépend de trois secteurs qui encadrent ses honoraires : 

Le premier secteur, le tarif de la consultation est fixé et couvert par la sécurité sociale. Le deuxième secteur a un taux prescrit pour les consultations avec certaines limitations basées sur le remboursement par les prestataires de soins de santé. Le dernier secteur n'est pas du tout remboursé et les tarifs sont libres.

En réalité, le salaire minimum n'est pas forcément fixé, car cela dépend du nombre de patients. Mais ne vous inquiétez pas pour le salaire d'un dermatologue, car les patients sont nombreux et ce métier est d'ailleurs en sous effectif par rapport à la demande.

En tant que dermatologue libéral, le salaire dépend aussi du temps que vous passez à exercer. Si vous décidez de faire un temps plein, votre salaire sera davantage élevé. A contrario, si vous décidez d'exercer à temps partiel, le salaire du dermatologue sera plus faible.

Le dermatologue hospitalier

Le dermatologue peut proposer des consultations spécialisées dans un hôpital public ou privé.

Dans un hôpital du secteur public, tous les praticiens bénéficient d'un salaire de base unique, quelle que soit leur spécialité. Cette rémunération évolue selon un système inégal : deux postes de premier niveau peuvent être atteints après seulement un an d'ancienneté, tandis que d'autres postes plus élevés nécessitent deux années supplémentaires avant de pouvoir prétendre à une promotion à partir du douzième rang, où les taux de rémunération augmentent d'environ 3 % par an jusqu'à atteindre 6 %.

Les données fournies par la Fédération hospitalière de France indiquent qu'au niveau 1, un médecin en dermatologie gagne environ 3 815 € par mois. Dans leurs dernières années d'exercice, le salaire d'un dermatologue peut aller jusqu'à 6 629 € euros par mois. Le salaire annuel d'un dermatologue est assorti de primes et d'indemnités pour les réserves, les gardes ou d'autres fonctions. Au salaire d'un dermatologue s'ajoutent les primes liées aux billets de train, qui peuvent parfois être partiellement couvertes par les régimes de cotisations patronales. En moyenne, un dermatologue en sortie d'école touchera environ 3 000 €, ce qui est l'un des meilleurs salaires dans les métiers de la santé. 

Le dermatologue mixte

Il peut exister certains dermatologues qui alternent entre hôpital et cabinet libéral. Le salaire moyen d'un médecin en France est d'environ 3 800 € par mois. Pour ceux qui travaillent à la fois comme personnel hospitalier et comme praticiens privés, la fourchette de salaire peut aller de 6 à 7 000 euros par mois, avec une moyenne de 3 700 € par mois de salaire en moyenne.

Quelles évolutions de carrière et de salaire que peut prétendre un dermatologue ?

Si un dermatologue est spécialisé dans le travail hospitalier, il peut devenir un professionnel indépendant. Il pourra exercer dans sa propre clinique, mais aussi travailler dans un autre lieu si nécessaire ! Évoluer dans la carrière ne veut pas forcément dire avoir un salaire plus important. Il faut garder en tête le fait qu'être dermatologue, peu importe dans quelle branche il se trouve, son salaire sera quoi qu'il en soit très important. Mais un dermatologue peut tout de même réussir à gagner dans les 6000 € dans sa carrière et même plus s'il est en libéral. Le salaire d'un dermatologue ne dépendra alors que de lui, car son nombre d'heures et son tarif sera libre s'il est conventionné en secteur 2 ou 3 bien entendu. Vous pouvez tout à fait vous rendre sur le site du code du travail pour calculer votre salaire en brut ou en net.

Si ce médecin souhaite rester dans le secteur hospitalier, il peut espérer devenir chef de service en dermatologie. Il aura alors la responsabilité du personnel médical travaillant dans son établissement, y compris d'autres médecins qui s'occupent également du traitement des affections cutanées.

Avec une maîtrise en médecine, cette personne peut travailler à la fois comme interniste et comme pathologiste. Elle pourrait choisir de rejoindre l'un des nombreux organismes de santé publics ou privés axés sur les soins et les cosmétiques issus des centres de recherche sur les maladies de la peau ; enfin, elle pourrait enseigner la dermatologie aux services hospitaliers en devenant instructeur pour les étudiants en médecine qui préparent les qualifications nécessaires avant d'exercer leur métier à plein temps.

Quoi qu'il en soit, le salaire d'un dermatologue est élevé, mais cela s'explique par ses compétences pointilleuses. Les évolutions de carrière sont nombreuses.